M
artine : tantôt explosive, tantôt bonne vivante, est toujours ravie de se frotter à ses congénères. Et tout ça, elle le fait sur la frange.
Quelle frange ? Des émotions, pardi !
Sensible à toute chose, à elle-même, aux autres, elle se risque alors à une chose absolument incroyable : être 'elle-même' ! Entre le 'one woman show' (sans le show) et le 'solo clownesque', "Martine sur la frange" nous parle avec humour et dérision des petites contradictions de notre monde moderne !





> Vidéo...



 

 


Qui, quoi ?

Conception, texte & interprétation = Marie Dalle.
> voir le site de Marie Dalle

 

 

 

 

D'où ça vient ?

Marie Dalle, comédienne et chanteuse (auteure-compositrice) depuis bientôt 20 ans - le temps passe - crée ce personnage de ‘Martine’ en 2014, déjà !

Le personnage fut d'abord inventé en réponse à une commande : favoriser un retour à l'estime de soi (intervention envers des personnes au chômage).

De fil en aiguille Martine a fait du chemin, intervenant :
- auprès d'agriculteurs en formation ‘stratégie de groupe’
- auprès d'étudiants en Maison Familiale et Rurale
- auprès d'assistantes maternelles dans un relais
- auprès de villageois dans une médiathèque

Chaque nouvelle expérience a nourri à la fois le personnage de Martine et le propos humaniste (toujours taquin) de ce dernier… Jusqu’à ce que Marie Dalle décide de se lancer pour de bon dans l’écriture de ce solo comique et sensible basé sur le sympathique personnage de Martine.

Oui, on peut dire que cette Martine lui colle à la peau, avec un léger décalage, un petit truc venu d'ailleurs qui lui permet de dire ce qu'on ne peut pas toujours dire, de poser un regard critique sur notre ‘société moderne’ avec humour.

Marie Dalle et Martine, on peut le dire, aiment la vie et les gens !



De quoi ça parle ?

Martine Dussin Laborne arrive, speed, en retard et presque encore au téléphone.
Elle parle de sa famille, oubliant que ça n’intéresse peut être personne.
Et se présente, remerciant évidemment chaleureusement ceux et celles qui l’ont invitée.

Elle va parler de ce qui la touche, de ce qui l’énerve, de ce qu’elle ne comprend pas, et parfois faire appel, par le jeu, à ces gens qui lui ont appris beaucoup sur la vie, les humains - tout ça quoi. Et même, prendre le public à partie pour que, rapidement, il se sente concerné !